Bibliographie d'histoire du droit en langue française

logo UL

L’avortement en France à l’époque moderne. Entre normes et pratiques (milieu du XVIe-1791).

Contenu

Titre

L’avortement en France à l’époque moderne. Entre normes et pratiques (milieu du XVIe-1791).
Thèse de doctorat, Rouen-EHESS, 2018
Résumé de la thèse :
Pratique interdite, confinée au secret, l’avortement apparaît pourtant dans de nombreuses sources. Cette thèse interroge d’abord les discours sur l’avortement afin de comprendre les conditions de possibilité d’une telle pratique. L’avortement est, à cette époque, un terme polysémique, employé dans des contextes variés et qui fait l’objet d’un travail de définition dans des domaines qui s’entrecroisent : médecine, droit, théologie. Ce travail analyse dans un second temps la question de la répression de l’avortement en interrogeant le hiatus entre sa criminalisation et sa prise en charge sur le terrain judiciaire. Cette étude porte enfin sur les pratiques elles-mêmes et appréhende l’avortement comme un phénomène social. Elle privilégie une approche par les acteurs/trices en s’intéressant aux femmes qui avortent et aux relations à leur entourage. Une attention particulière est également portée à la question du secret, de la rumeur et de la dénonciation dans des communautés villageoises et urbaines, et enfin aux personnes à qui elles s’adressent pour avorter, aux savoirs sur l’avortement, à l’accessibilité de ces savoirs ainsi qu’à leur transmission.

Auteur

TATOUEIX, Laura

Année

2018

Type

Thèse

Mot-clé

Avortement
Histoire sociale
Droit criminel
Histoire de la justice
XVIe, XVIIe, XVIIIe

Thésaurus