Bibliographie d'histoire du droit en langue française

logo UL

Origines sociales, géographiques et formations intellectuelles et professionnelles des députés des assemblées révolutionnaires.

Contenu

Titre

Origines sociales, géographiques et formations intellectuelles et professionnelles des députés des assemblées révolutionnaires.
Thèse de doctorat, Histoire, Paris IV; 1994

Auteur

BAGUENIER-DESORMEAU, épouse BRÉGUET, Marie
Résumé de la thèse :
Ce travail a pour objet l'étude statistique de l'ensemble des députés des trois grandes assemblées de la Révolution Française, c'est-à-dire des États généraux proclamés Assemblée nationale constituante (5 mai 1789 au 30 septembre 1791), de l'Assemblée législative (1er octobre 1791 au 20 septembre 1792) et de la Convention nationale (21 septembre 1792 au 26 octobre 1795). À partir des dictionnaires biographiques déjà parus, un certain nombre de critères d'estimation ont été sélectionnés, qui touchent essentiellement aux antécédents socioprofessionnels et politiques des élus nationaux avant 1789 et à leurs origines géographiques (naissance, résidence en 1789 et lieu d'élection). Après avoir dressé un tableau des différentes catégories professionnelles présentées, nous avons envisagé leur rôle et leur engagement politique au sein de l'Assemblée et examine les possibilités d'une interprétation sociale des principales factions politiques, par exemple celles des jacobins et des feuillants à l'Assemblée législative, celles des girondins et des montagnards à la Convention. Enfin, nous avons étudié l'attitude des députés du clergé et de la noblesse face aux revendications du Tiers État, présenté plus en détail les constituants et les législateurs réélus a la Convention et identifié les protestants.

Editeur

Lille, A.N.R.T., 6 microfiches

Mot-clé

Députés
États généraux (1789)
Assemblée nationale constituante (XVIIIe siècle)
Assemblée législative
Convention nationale
Histoire sociale
Histoire intellectuelle
Professions
Révolution française
XVIIIe

Thésaurus